Accueil > Divers > Actualités > Détruire pour mieux reconstruire

Détruire pour mieux reconstruire

Le sacré fait de nous des saints. Un calvaire croisé au bord d’un chemin vient rappeler la présence quotidienne de Dieu, le haut plafond d’une basilique appelle au silence.

Dieu n’est pas dans les pierres, Il survit aux gravats. Mais il est des lieux qui Le disent. Aussi la démolition de l’église de Mongo fut-elle l’occasion d’une célébration particulière : les paroissiens se sont succédés en son for pour y recevoir la bénédiction à l’issue de la messe. Hé oui, l’édification prochaine de la cathédrale de Mongo exige de faire place nette.

A coups de burin, les murs tombent. Ils renfermaient bien des prières, comme une maison de vacances renferment bien des jeux. Mais la nouvelle aire de prière ("étrennée" dimanche dernier) et la future cathédrale prendront le relais !